Wonny Song

Pianiste, directeur général et artistique
Orford Musique

Lauréat du Canadian Musician Award en 2010, le pianiste canadien d’origine coréenne Wonny Song est, d’après le Washington Post, un artiste « polyvalent, intelligent et un pianiste d’une musicalité exceptionnelle ». Musicien accompli, doté d’un jeu poétique aux sonorités naturelles et chaleureuses, il s’est déjà taillé une carrière internationale de soliste avec orchestre ainsi qu’en récital à travers l’Amérique du Nord, l’Europe et l’Extrême-Orient.

Il donne plus de 60 concerts lors de la saison 2014-2015, notamment des tournées au Mexique, en Espagne, en France, en Corée du Sud et en Afrique du Sud. Il s’est produit notamment avec les orchestres symphoniques de Cincinnati, de Montréal et de Toronto, l’Orchestre Métropolitain, l’Orchestre du Centre national des Arts, les orchestres de Saint Luke’s et de Santa Barbara, l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal, le McGill Chamber Orchestra, l’orchestre symphonique du South Dakota et l’Euro-Asian Philharmonic Orchestra, de même qu’avec l’orchestre Suwon en Corée, sous la baguette de chefs renommés tels que Michael Stern, Jesus Amigo, Keith Lockhart, Alexander Brott, Yuli Turovsky, Peter Gunde, Maximiano Valdes, Eiji Oue et Gum Nan Sae. Il a donné des récitals en France, en Italie, aux Pays-Bas, en République tchèque, en Corée du Sud, au Japon et aux États-Unis. Wonny Song s’est produit en récital aux États-Unis à plusieurs reprises, notamment au Carnegie Hall de New York, au Kennedy Center de Washington, D.C., au Isabella Stewart Gardner Museum de Boston, au Cold Spring Harbor Laboratory (NY), au Saint Vincent College (PA), à la Missouri State University (MO), au Bender JCC of Greater Washington (MD) et à la Buffalo Chamber Music Society (NY).

En 2003, le Prix d’Europe de l’Académie de musique du Québec lui permet d’entreprendre une tournée nationale et internationale qui le mène dans tout le Canada, la France, l’Italie et la Suède. Il remporte en 2001 le Premier et le Grand Prix de la Young Artist Competition de l’Orchestre symphonique du Minnesota. En 1997, il remportait la Ludmila Knezkova-Hussey International Piano Competition au Nouveau-Brunswick; en 1995, le Premier Prix et le Prix de la meilleure interprétation du concours de l’Orchestre symphonique de Montréal; et, en 1994, la Médaille d’Or au Cincinnati World Piano Competition.

Parmi les autres faits saillants de la carrière de M. Song, mentionnons un récital solo à titre d’ambassadeur musical du Canada lors de l’exposition universelle de 1993 en Corée et un concert donné à Bangkok cinq ans plus tard à l’occasion des cérémonies de clôture des Jeux asiatiques, événement auquel a assisté la famille royale de Thaïlande. M. Song retourne dans son pays natal en 2005 pour se produire lors du concert inaugural du nouveau Chungmu Art Hall à Séoul en compagnie de l’Euro-Asian Philharmonic Orchestra sous la direction de Gum Nanse.

Le premier album de Wonny Song, un enregistrement de Tableaux d’une exposition de Moussorgski et des Variations sur un thème de Corelli de Rachmaninov sur l’étiquette canadienne XXI-21 Records, obtient des critiques élogieuses. En 2003, M. Song se retrouve dans l’ouvrage 100 Canadiens remarquables d’origine coréenne (100 top Korean-Canadians) publié par le journal canadien Korea Times.

Wonny Song est né en Corée du Sud mais il a grandi à Montréal. Il a commencé le piano à l’âge de huit ans. En 1994, il a reçu une bourse pour étudier au Curtis Institute of Music de Philadelphie, et en 1998, il a obtenu un baccalauréat de l’Université de Montréal. Il s’est ensuite perfectionné auprès d’Anton Kuerti à l’Université de Toronto et à la Glenn Gould School avec Marc Durand. En 2000, il a obtenu la première bourse accordée par le Elinor Bell Fellowship de l’Université du Minnesota, où il a complété son doctorat auprès de Lydia Artymiw en 2004. Il est le directeur artistique d’Orford Musique depuis 2015, et également directeur général depuis 2017.

INTRODUCTION À LA FORMATION

RETOUR SUR LA FORMATION